Ludovic SCMITT (Ry'm)

     

     

    Auteur compositeur interprète

    Ludovic a grandi à Haguenau. De l’école primaire Saint-Georges, au collège Foch puis au LEGT, il passe sa scolarité ici et revient régulièrement à Haguenau voir ses parents qui y habitent toujours. Haguenau est pour lui une ville emplie de souvenirs, partie intégrante de sa carrière.

    Il se souvient également du CEH (Club d’Escrime de Haguenau), où il y était licencié pendant de nombreuses années. De 6 à 17 ans, passionné par ce sport, il devient à plusieurs reprises champion d’Alsace et a intégré les 20 premiers français juniors.

    « Ce n’était qu’un hobby, je n’envisageai absolument pas avant, à en faire mon métier »

     

    Lorsqu’il habitait à Haguenau, sa mère était pianiste. Intrigué par cette corpulence, ce clavier et ces sons si différents, il ne pouvait résister à la tentation. C’est comme ça que tout a commencé, sur ce piano familial, il y découvre une activité qui le passionne et s’adonne avec un talent inavoué à cet instant, à jouer et fredonner des chansons.


    Une sortie entre amis qui ne se passe pas comme prévue

    A 17 ans, Ludo et ses amis se rendent à la CASA LOCA à Haguenau pour y passer une soirée festive. Au programme soirée « piano-bar ». Dans un bar plein, la pianiste ne vient pas. Pas de panique, tout le monde le sait (sauf peut-être lui à cet instant), Ludo peut assurer ! Ses amis et le patron l’incitent à prendre le relais et c’est ainsi qu’à 17 ans Ludovic se produit, pour la première fois, devant un public conquis.

    Après ce premier essai concluant, Ludo, décide de poursuivre ses études et envisage d’être médecin ou avocat. Il décide d’aller à la Fac de Droit à Strasbourg. Cumulant études et petit job, il rencontre tout comme lui, des passionnés de musique. A 21 ans, l’âge de la raison certainement, il créé sa première chanson et 2 ans après sort son premier album. Le nombre de vues explose, dépassant toutes ses espérances et ne fait que conforter Ludovic dans cette décision « mon hobby deviendra mon métier ».

    Ry’m étudie également de 2008 à 2010 à la Berklee College of music à Boston en performance vocale

     

    Il raconte avec émotion et une certaine excitation, sa première participation à un festival. Que ce soit en tant que spectateur ou interprète, il n’avait jamais participé à un tel rassemblement. C’était à Grenoble et s’il se retrouve sur scène à ce moment-là c’est bien grâce au nombre de vues sur son album.

     

    Une marque de fabrique

    Cette position qui consiste à tenir son piano debout fait partie de sa vie et reflète le caractère de Ludovic : ne rien lâcher, essayer, se perfectionner. Rappelez-vous, Ludovic arrête ses études et décide de faire de la musique, son métier. Il participe à son premier festival à Grenoble et peut s’entraîner dans un appartement de 9m² (cuisine et salle de bain comprises !). Son groupe se rend à l’évidence : Ludovic devra chanter et abandonner le piano car aucune répétition ne peut se faire : force est de constater que le piano ne rentre pas dans l’appartement... du moins de manière horizontale. Une nuit le déclic, Ludovic veut jouer du piano coûte que coûte et c’est en mettant son piano à la verticale qu’il accomplira cette prouesse et pourra monter sur scène comme il le souhaitait.


    Un piano haguenovien

    Ce piano devenu aujourd’hui sa marque de fabrique, lui a été offert par Denis, le patron du bar de la Casa Loca. Ce piano devenu aujourd’hui réputé avec son passage sur TF1 notamment, l’accompagne dans chacun de ses concerts.


    THE VOICE

    En 2017, l’émission THE VOICE sur TF1 présente un candidat étrange. Un candidat qui chante certes à merveille et qui joue du piano excellemment bien mais lorsque le jury se retourne, il découvre un jeune homme charmant qui tient son piano d’une manière totalement atypique. Il rejoindra l’équipe de Matt Pokora et sera éliminé lors de la 3ème étape des épreuves ultimes. Lors de la diffusion de son passage sur les écrans, Ludovic décroche le top audience de TF1. Une expérience unique qui lui a permis de gagner en visibilité et qui a augmenté considérablement son business.  Car Ry’m c’est aussi un chef d’entreprise, qui gère notamment l’ensemble de ses labels.

     

    GASTON LAGAFFE

    Le 4 avril 2018, le film « Gaston Lagaffe » sort sur les écrans. Un film dont la musique est composée par Ludovic. Au total ce sont 7 titres, dont deux de son album précédent qui rythment l’histoire du film.

    Il se rappelle de son voyage de noce et de ces nombreux appels manqués sur son téléphone. Il rappelle et a du mal à y croire. Pierre-François Martin Laval (surnommé Pef), acteur, réalisateur et metteur en scène, le sollicite pour composer les musiques du film. Surfant sur Spotify, Pef tombe sous le charme des mélodies, des instruments et de la voix de Ludo et ne passe pas par 4 chemins pour lui faire comprendre. Au moment de ces échanges, Ludo n’était pas encore apparu sur les écrans à l’occasion de The Voice.


    Ses traits de caractère 

    La joie de vivre, le bonheur se ressent à chaque instant dans les paroles et l’attitude de Ludovic. Compétiteur, bosseur, indépendant et perfectionniste, autant de traits de caractère qui sont pour lui également les clés de sa réussite.


    Ses passions 

    Sa famille et la naissance de sa fille Rose sont de manière évidente sa première passion et expliquent ce bonheur permanent. Ludovic nous avoue toutefois être un Geek tout en étant également sportif.

    Vous n’avez pas fini d’entendre parler de lui !