Marcel LOEFFLER

    Accordéoniste professionnel

    Identité

    Nom : LOEFFLER
    Prénom : Marcel
    Date et lieu de naissance : né le 07 août 1956 à Haguenau
    Site internet : www.marcel-loeffler.com

     

    Comment est née votre passion ?

    Issu d'une famille de musiciens manouches, j'ai fait mes classes très jeune. J'ai débuté l'accordéon à l'âge de 5 ans. Vers l'âge de 8 ans, je jouais déjà avec mon père guitariste et mon frère batteur dans les bals de la région. Depuis, cette passion ne m'a plus quittée.

     

    Pourriez-vous nous dire quels ont été les souvenirs les plus marquants pour vous ?

    Le premier est un souvenir familial, quand je jouais avec mes deux grands-pères violonistes dans les année 70. Un second temps fort est ma rencontre avec l'accordéoniste Marcel AZZOLA. Et bien entendu, mes tournées. Notamment celles en Argentine en 1998, au Japon en 2005 et au USA en 2010.

    Marcel LOEFFLER, en toute intimité

    Je suis généreux, passionné, sensible et j'ai un esprit très familial. J'adore la musique bien-entendu, les voyages et faire de nouvelles rencontres. En 2013, j'ai réalisé mon expérience de rêve. J'ai donné un concert baroque lors du festival du Printemps des Bretelles à la salle de l'Illiade avec l'orchestre de Chambre de Toscane, en interprétant des pièces de Bach, Piazzolla et Monteverdi. Pour moi, jouer avec cet orchestre, ça a été comme un rêve que j'ai eu depuis tout jeune. Etant non-voyant, je ne peux pas lire les partitions, alors il a fallu trouver une solution de façon à ce que je puisse me plonger  dans les pièces de Bach et surtout comprendre quelle voix joue quoi et à quel moment. Sans parler du reste ! Une fois sur scène, avec tous les musiciens et le chef d'orchestre, c'est là que j'ai commencé à stresser, mais, en fait, ça été tout simplement magique ! J'ai donc été très fier de cette fabuleuse aventure musicale.

    J'ai également envie de partager avec vous des histoires de famille car j'aime beaucoup jouer et rencontrer d'autres musiciens. Mais je me sens plus en confiance avec ma propre famille. Car chez nous les Tziganes, la musique compte plus que tout. On a été bercé par la musique. Mes deux grands-pères jouaient évidemment du violon, mes oncles jouaient de la guitare. En ce temps là, il ne se passait jamais un jour sans musique, et puis il y avait les fêtes, et les week-ends où tout le monde se rassemblait et jouait. Pour moi ça a été des expériences fantastiques et inoubliables de vois mes anciens jouer et de jouer avec eux.

     

    Ses albums

    2015 : SECRETS - Distribué par Frémeaux et associés
    2013 : JAZZ BAND - Distribué par Marcel Loeffler et Pascal Beck
    2011 : IMAGES - Distribué par harmonia Mundi
    2007 : ARNOUND GUS - Distribué par Dreyfus Jazz
    2007 : HOMMAGE - Distribué par harmonia Mundi
    2005 : SOURCE MANOUCHE - Distribué par harmonia Mundi
    2003 : SESSIONS - Distribué par la Compagnie Générale des Sons
    1999 : NOTE MANOUCHE - Distribué par Jazzrecords
    VAGO - Distribué par Tam Tam production

     

    Quels sont vos liens avec la Ville de Haguenau ?

    Haguenau est ma ville natale. J'y ai passé toute mon enfance et mon adolescence. J'ai quitté Haguenau à l'âge de 25 ans mais ma famille y vit toujours. Haguenau est pour moi mon berceau familial.

     

    Quelques mots pour "Haguenau, Terre de Réussites" ?

    Bravo pour toutes ces nouvelles initiatives et cet élan créatif qui met en avant les énergies et les personnalités de ma ville natale.